Retour à la grille
17 décembre 2014 Édition spéciale

Deux nouveaux avocats chez Crochetière, Pétrin

Auteur : L'équipe

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous vous annonçons l’arrivée de Mes Dominique Bougie et  Stéphane Paquette au sein de l’équipe de Crochetière, Pétrin.

 

Me Dominique Bougie s’est d’abord jointe au bureau en tant que stagiaire. Depuis décembre, Me Bougie pratique le litige en matière de droit de la construction et de l’immobilier.

Me Stéphane Paquetteplaideur aguerri et procureur d’administrateurs de plans de garantie pendant 9 ans auprès de l’APCHQ, Me Paquette se joindra à notre équipe à compter du  7 janvier prochain. Par sa vaste expérience, son sens critique et la justesse de ses interventions, Me Paquette apportera à notre cabinet un complément d’expertise exceptionnelle, notamment en matière de garantie des maisons neuves.

L’arrivée de ces deux avocats au sein de notre équipe est une excellente nouvelle pour nos clients. En effet, en ces temps de grands changements apportés par la Régie du bâtiment (RBQ) et la Garantie de construction résidentielle (GCR), nous savons que nos clients auront besoin d’un support accru  pour comprendre les nouvelles exigences applicables et protéger leurs droits.

Plus que jamais, l’équipe de Crochetière, Pétrin est prête et résolue à offrir des services de qualité supérieure en droit de la construction, de la rénovation et de l’immobilier.  Nous gardons  le cap sur notre mission qui est de proposer à nos clients des solutions novatrices et efficaces.

Notre cabinet a été fondé en 1981. Nous avons des bureaux situés à Montréal, Sherbrooke, Boisbriand et Candiac.

Crochetière, Pétrin, passionnés du droit de la construction.


Cette année encore notre passion commune pour la construction nous a permis de travailler ensemble et de partager de très bons moments.

Toute l’équipe de Crochetière Pétrin vous en remercie et vous souhaite de joyeuses fêtes.

Bonne année 2015 !

Crochetière, Pétrin offre des services juridiques complets et de qualité supérieure en droit de la construction et de l'immobilier.

Vous aimerez aussi

13 avril 2005 Vol. 1 No. 2

Les paroles s’envolent ???

Auteur : L'équipe

L’enregistrement d’une conversation privée peut-il être produit en preuve au cours d’un procès? Oui, du moins en principe, ce type d’enregistrement est admissible en preuve. Celui qui entend le produire devra cependant démontrer l’authenticité de l’enregistrement et sa fiabilité. Cela signifie qu’il devra expliquer comment l’enregistrement a été fait et le cheminement de la bande […]

Lire cette publication