Retour à la grille
10 juin 2009 Vol.5 No.22

Cautionnement personnel : suis-je lié à la vie ?

Auteur : Michel Seméteys
Michel Seméteys
Michel Seméteys

Mise en situation : « Montréal, le 15 juin 1983. Je soussigné, Bob Bonneau, président de Constructions Bob Bonneau Inc., déclare à titre de Président endosser personnellement et solidairement le paiement de tous les matériaux que j’achèterai chez Matériaux Val-Royal/Lasalle Inc., dans le futur. »

Vous avez signé auprès de Matériaux Val-Royal/Lasalle Inc une ouverture de compte en 1983 qui contient cette clause et vous vous demandez si, aujourd’hui, en 2009, vous êtes toujours responsable vis-à-vis ce fournisseur de matériaux, qui, soit dit en passant, est maintenant connu sous le nom de Réno-Dépôt depuis 1995.

Suis-je lié à vie ?

Oui, mais le Code civil du Québec prévoit spécifiquement qu’il est possible de se défaire d’un endossement personnel (cautionnement) même solidaire, souscrit auprès d’un créancier.

La cessation des fonctions.

 

Dans la mise en situation ci-haut décrite, le cautionnement avait été émis en 1983 alors que Bob Bonneau était Président de Constructions Bob Bonneau Inc.
Or, Bob Bonneau n’est plus président depuis 1992 et n’exerce plus aucune fonction auprès de cette entreprise.
Le Code prévoit que dans la mesure où le cautionnement personnel avait été émis à cause du fait que Bob Bonneau était président, la cessation de cette fonction auprès de l’entreprise met fin au cautionnement.
Cependant, le cautionnement ne sera éteint que pour les dettes contractées par l’entreprise après le départ de Bob Bonneau, ce dernier demeurant responsable pour les dettes contractées avant son départ.

Le délai limite de 3 ans.

Le Code civil prévoit également que lorsqu’un cautionnement est contracté pour une dette future (comme dans notre exemple) il est possible, après 3 ans, d’y mettre fin, dans la mesure où la dette n’est pas exigible.
Dès lors, vous devez prévenir votre créancier que vous n’endosserez plus l’entreprise, pour l’avenir. Vous serez libéré pour les dettes contractées après cet avis mais non pour les dettes existantes.
Cette avenue est particulièrement intéressante lorsque le cautionnement n’a pas nécessairement été émis en fonction du poste que vous occupiez dans l’entreprise.

À lire, dans le prochain Partenaire:

VICES ET CALCUL DES DÉLAIS: QUEL EST LE POINT DE DÉPART? 
Par Katherine Morissette

Pensée de la semaine

Le difficile n’est pas de monter, mais, en montant, de rester soi.

[Jules Michelet]

Crochetière, Pétrin offre des services juridiques complets et de qualité supérieure en droit de la construction et de l'immobilier.

Vous aimerez aussi

15 février 2019 Vol. 12 No 06

Un entrepreneur spécialisé peut-il sous-traiter certains travaux nécessaires à la réalisation de son ouvrage à un autre entrepreneur spécialisé?

Auteur :

Un entrepreneur spécialisé en ventilation et réfrigération retient les services d’un entrepreneur spécialisé en électricité pour l’installation d’une thermopompe. L’entrepreneur en ventilation ne détient pas de licence en électricité. Un constat d’infraction lui est émis. La Cour supérieure l’acquitte. Voici ce qu’en pense la Cour d’appel : Selon cette Cour, l’objectif de la Loi sur le […]

Lire cette publication