Retour à la grille
20 juillet 2016 Vol. 9 No. 27

Assurance automobile et couverture à l’étranger

Auteur :

À l’aube des grandes vacances estivales, plusieurs d’entre vous voyagerez hors Québec. Il est bon de se rappeler certaines règles concernant le régime d’assurance automobile, lequel repose sur deux grands principes : la non-responsabilité et l’universalité.

Partout dans le monde, tout québécois est protégé par le régime d’assurance automobile du Québec qu’il soit responsable ou non de l’accident automobile dans lequel il est impliqué comme conducteur, passager ou piéton. C’est toutefois l’entreprise privée qui est responsable de l’indemnisation pour les préjudices matériels. Si l’accident devait se produire hors du Québec, vous seriez protégé par votre police d’assurance responsabilité dont le montant minimum obligatoire est de 50 000.00 $.

Dans un tel cas, vous êtes susceptible d’être poursuivi devant les tribunaux du lieu de l’accident pour les dommages corporels et matériels causés à autrui. Ainsi, il est essentiel que vous vérifiiez si votre assurance responsabilité possède une couverture suffisante pour payer ces éventuels dommages.

Pour les dommages corporels subis lors d’un accident automobile survenu à l’extérieur du Québec, vous serez couvert par le régime général et devrez informer la SAAQ de tout accident qui s’est produit à l’extérieur du Québec (1-800-361-7620).

Dernier conseil
Si vous prévoyez quitter le Québec au cours des prochaines semaines, nous vous recommandons de réviser avec votre compagnie d’assurance les garanties qui sont prévues en cas d’accident causant des dommages matériels à l’extérieur du Québec. Vous pourrez, au besoin, faire les ajustements nécessaires, le temps de votre déplacement hors Québec.

Bonnes vacances et bonne route !

 


 

Pensée de la semaine :

Ceux qui se découragent ont tort, le monde refleurit toujours, le tout est de survivre aux orages.

Henri-Frédéric Amiel

Crochetière, Pétrin offre des services juridiques complets et de qualité supérieure en droit de la construction et de l'immobilier.

Vous aimerez aussi

7 décembre 2016 vol.9 No. 42

Les frais d’arbitrage peuvent-ils être réclamés par les administrateurs de plans de garantie?

Auteur : Stéphane Paquette

Certains administrateurs de plans de garantie ont adopté comme politique de réclamer des entrepreneurs et de leur caution, les frais d’arbitrage ainsi que les frais d’expertise qu’ils furent condamnés à payer en vertu d’une sentence arbitrale rendue en application du Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs. Cette importante question sera par […]

Lire cette publication